Fire Emblem en Force

Le forum de Fire Emblem
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Hugues

avatar

Masculin
Nombre de messages : 887
Age : 24
Château : Le chateau des mangeurs d'ours : Santaruz
Niveau : 15
Grade : Commandant de la garde royale de Santaruz
Date d'inscription : 04/07/2009

Feuille de personnage
Experience:
5/12  (5/12)

MessageSujet: L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !   Jeu 14 Oct 2010 - 21:35

Dans une longue charge, ne laissant que la poussière et les gouttes de sueur des destriers fatigués de cette longue course derrière eux, un groupe de cavalier s'approche du Royaume de Begnion. Leur vitesse est tel que seul leur ombre se distingue au sol qui est rapidement couvert d'une imposante fumée de poussière. Le meneur lève soudainement sa main en l'air avant de tirer doucement sur ses rennes mais en restant ferme. Ses compagnons firent de même et les montures se stoppèrent et reniflèrent bruyamment le sol. L'homme en tête mit pied à terre laissant les rênes à la guise de son cheval. Il portait le blason de Santaruz sur son armure légère ainsi que sur sa cape. Le symbole de son grade de capitaine était fixé sur le côté gauche de son buste. Queluno, la monture de l'officier portait une couverture protectrice et éclatante et piaffé d'impatience d'avance. Les autres cavaliers portaient également les couleur de Santaruz et rester patiemment en selle attendant les ordre de leur capitaine. Celui-ci passa sa main dans ses cheveux avant de soupirer en regardant le paysage impressionnant et les merveilles qu'offrait un tel endroit. Seul signe de la présence de l'homme ici l'immense battisse ou réside le souverain de Begnion et ou défile chaque jour petit peuple et marchand.. Un long moment s'était écoulé depuis qu'il avait quitté les lieux. Hugues sourit à l'idée de l'entrainement qu'il avait effectuer avec Knoll Albane l'actuel roi de ce royaume. Il repensa à la raison de sa venu ici.... dans le marché de Santaruz, une marchande portant une longue robe noire couvrant une grande partie de son corps avait ouvert boutique d'ici peu. Intrigué le jeune capitaine alla à la rencontre de cet inconnue, cette femme à la douce voix lui offrit un vieux livres poussiéreux. A première vue rien de bien intéressent pour quelqu'un comme lui mais le léger symbole ressemblant à un paladin armé d'une lance l'envoutant. Il l'attirait et lui semblait si familier. C'est ainsi que ce manuscrit termina entre ses mains. En le parcourant, un chapitre l'intrigua, parlant d'une relique extrêmement puissante et dangereuse. L'envie en lui dé découvrir une telle merveille et de s'accaparer d'un tel pouvoir l'étreins. Une fois les informations acquises, les indices indiquer Begnion. Ayant l'accord de son roi et accompagné de quatre camarade, ils galopèrent par foulées régulières, puis les augmentant peu à peu. Le rythme s'accéléra et c'est ainsi que le groupe était devant l'immense château de Knoll.
Le hennissement d'un des chevaux fiévreux le sortit de sa rêverie, ses hommes restaient étonnamment calmes et silencieux, qualité rare pour des santaruziens. Le meneur se contenta de remonter en selle en affirmant :

Hugues : Demander l'aide de Knoll nous sera fort profitable, il connait surement mieux que personne son royaume. En avant camarade !


L'officier éperonna sa monture un éclair de joie folle dans les yeux. Ainsi, ils se retrouvèrent les porte de l'imprenable forteresse et demandèrent à s'entretenir avec leur souverain.



Revenir en haut Aller en bas
Knoll Albane
Roi de Begnion
Roi de Begnion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2714
Age : 26
Château : Roi de Begnion
Niveau : 20
Grade : Roi-Guerrier
Date d'inscription : 18/07/2007

Feuille de personnage
Experience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !   Jeu 14 Oct 2010 - 22:30

Comme à son habitude, Knoll travaillait dans son bureau. En fait, c'est ce que tout le monde croyait. En fait, il faisait un petit somme. dans son rêve, il revit l'entraînement qu'il avait eu avec Hugues mais d'un point de vue extérieur, et non dans ses propres yeux comme il l,avait vécu auparavant. Knoll ne s'était jamais vu de l'extérieur comme ça, ce qui est normal. Pour une mage comme Lyon ou Malbius, il n'y avait rien d'aussi banale avec leur forme astral, etc. Il se voyait comme ça et se disait qu'il avait la classe quand même avec son armure. Mais il trouvait que ça ne lui allait pas vraiment. Il préférait beaucoup plus la rapidité et la technique plutôt que la force brute d'Hector. Après tout, c'est pratiquement tout ce qu'il leur manquait, au groupe. Il y avait Hector qui incarnait la force, Zara la vitesse et lui, la technique. Il se voyait plus avec un habit à la fois chic et distinguer, léger et résistant. Mais bref, ce n'était qu'un rêve après tout, peut-être ce genre de chose ne lui allait pas vraiment. C'est fou comment l'esprit saute du coq à l'a^ne lorsqu'on rêve. Il se voyait déjà avec des habits noble, un katana à la hanche. Puis, à droite de ce même Knoll se tenait le Knoll d'aujourd'hui: Avec sa grosse armure au couleur du soleil couchant, avec son épée poireau à la main et son écu poireau attaché à son dos par un courroie. Tout les deux se placèrent en position de combat, c'est à dire deux style complètement différent. Le premier, celui de gauche, saisit son épée avec ses deux mains puis fléchit le genoux, près à bondir sur quiconque le défierait. Alors que l'autre, à droite, saisit son épée de sa min droite et le bouclier sur le bras gauche. Tout les deux regardait droit vers lui, puis foncèrent vers Knoll. Il se réveilla en sursaut à cet instant, faisant volé les tonnes de papier sur le bureau. Il détacha le papier qu'il avait à la figure, collé avec la bave séchée.

Il se leva prestement de sa chaise, se dégourdi un peu les jambes et se mit à la collecte de document perdue. Après quelques minutes et quelques dizaines de document retrouvé et placé à leur place d'origine, on cogna à la porte.


- Oui, entré...

- Bonjour Sir, un dénommé Hugues souhaite s'entretenir avec vous. Dois-je lui dire que vous êtes occupé?

- Certainement pas. Faites le entrée et conduisez le à la salle du trône, quoi qu'il doit savoir comment s'y rendre.

il lâcha ce qu'il avait en main et se dirigea directement vers la salle du trône, où il allait renoué avec son ancien disciple.

_________________


"Si tu veux la puissance pour contrôler tes ennemis, prends ton épée et tranche-les."
-Kenpachi Zaraki
"Je suis Knoll Albane, et je vais vous écrasez."
-Knoll Albane
"Cette chaine de tragédie succombera à la force de mes lames!!"
-Knoll Albane
Revenir en haut Aller en bas
Hugues

avatar

Masculin
Nombre de messages : 887
Age : 24
Château : Le chateau des mangeurs d'ours : Santaruz
Niveau : 15
Grade : Commandant de la garde royale de Santaruz
Date d'inscription : 04/07/2009

Feuille de personnage
Experience:
5/12  (5/12)

MessageSujet: Re: L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !   Ven 15 Oct 2010 - 0:12

L'épéiste poussa de ses deux mains la grandes portes menant à la salle du trône. Le fauteuil rouge aux ornières d'or était vacant, Knoll n'était pas encore présent. Le groupe s'avança doucement le long du tapis majestueux qui était toujours propre malgré la quantité de gens excessive qui l'a piétiné. Les quatre soldat de Santaruz regardait dans les moindres détails chaque recoin de la pièce, ils n'avaient jamais vu un tel endroit, tout cela les étonné. Des tapisserie finement tissé et conservé avec soin, c'est plutôt rare dans leur royaume. Hugues s'amusait de leur réaction,et s'apprêtait à les sanctionner mais il se rappelait de sa première visite ici. Tout comme eux, il était surpris par un lieu de raffinement comme celui la. Soudain, la porte derrière eux s'ouvrit vivement, le souverain de Begnion venait de faire son entrée précipitamment. Les cavaliers se mirent à genoux devant lui tandis que le capitaine s'inclina devant son ancien maitre. Les deux hommes se firent une accolade puis le roi s'assit sur son trône et écouta la raison de la venue de son disciple. Celui-ci lui raconta comment il avait découvert cet étrange manuscrit et ce qu'il avait trouvé dés informations intéressent à l'intérieur, notamment celle d'un médaillon dont la puissance lui semblait époustouflante. Il précise ensuite que le lieu ou se trouve cette merveille pourrait se trouver ici à Begnion. L'officier de Santaruz sollicita l'aide de Knoll pour la récupérer. Le roi semblait intrigué par son histoire et un sourire malicieux s'afficha sur son visage.

Revenir en haut Aller en bas
Knoll Albane
Roi de Begnion
Roi de Begnion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2714
Age : 26
Château : Roi de Begnion
Niveau : 20
Grade : Roi-Guerrier
Date d'inscription : 18/07/2007

Feuille de personnage
Experience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !   Ven 15 Oct 2010 - 20:36

Knoll se rendit le plus vite possible à la salle du trône mais, malheureusement pour lui, il fut devancé. Hugues, ainsi que quatre de ses compagnon se tenait en plein milieu du hall. Tandis que les trois cavaliers regardait dans tout le sens, époustouflés par la décoration, Hugues, quant à lui, se moquait un peu de ses amis. Knoll se dirigea vers Hugues et se firent une accolade, comme de vieux frères qui se réunissait après des années d'absences.

- Pardonne-moi de ne pas être arrivé plus tôt.

Knoll se dirige vers son trône et, comme tout bon roi qui se respect, s'assis dessus et passa la jambe droite par-dessus l'autre, les oreille grande ouverte.

- Alors, qu'est-ce qui t'amène ici mon ami?

Hugues raconta tout en détails ce qui c'était passé: la découverte du manuscrit par la marchande de livres dans les rue de Santaruz. Knoll sourit en entendant les mots livre et Santaruz dans la même phrase. Puis, la lecture passionné du jeune homme et finalement le médaillon mentionné dans le livre. Selon lui, ce n'était pas assez de preuve. Il y a bien des contes qui parle d'arme légendaire, de bêtes monstrueuses et de trésor fabuleux. Mais ils n'étaient pas vrai pour autant. Par contre, la mention que ledit joyaux se trouvait peut-être sur son royaume piqua sa curiosité. Il demanda gentiment à son élève d'élaborer sur la position de l'objet. Malheureusement, il ne savait rien de plus que le fait qu'il y avait de forte chance qu'il se trouvait à Begnion.Knoll fronça les sourcil, réfléchissant. Le jeune capitaine interrompit ses pensées en s'adressant au souverain, le conviant à les accompagnés, lui et ses trois compagnons, à la recherche du médaillon en question. Étant le roi de Begnion, sûrement en savait-il plus que ces quatre joyeux lurons de Santaruz.

- Je vois.. Et bien je ne sais pas si ça vaut vraiment la peine que je me déplace en personne pour une histoire qui a de forte chance de n'être qu'une légende parmi tant d'autre...

Les visages déconfis de ses visiteurs laissa Knoll plier en deux. Il riait au éclats. La déception sur les visages se transforma en surprise. Hugues, quant à lui, avait tout compris depuis le début.

- Bien sûr que je vais vous accompagner. Il n'y a pas meilleur guide que moi dans tout le pays. Et qui suis-je pour refuser une telle aventure. Tout aventurier qui se respecte se doit d'accepter. Bon alors nous partons quand, demain à l'aube, pour vous laissez le temps de vous reposer, moi de finir mes affaires les plus urgentes et préparé les réserves nécessaire?

_________________


"Si tu veux la puissance pour contrôler tes ennemis, prends ton épée et tranche-les."
-Kenpachi Zaraki
"Je suis Knoll Albane, et je vais vous écrasez."
-Knoll Albane
"Cette chaine de tragédie succombera à la force de mes lames!!"
-Knoll Albane
Revenir en haut Aller en bas
Hugues

avatar

Masculin
Nombre de messages : 887
Age : 24
Château : Le chateau des mangeurs d'ours : Santaruz
Niveau : 15
Grade : Commandant de la garde royale de Santaruz
Date d'inscription : 04/07/2009

Feuille de personnage
Experience:
5/12  (5/12)

MessageSujet: Re: L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !   Ven 15 Oct 2010 - 22:11

Le capitaine afficha un sourire ravie avant de s'avancer pour serrer la main de son maitre d'arme et de répondre :

Hugues : L'aventure n'attend pas en effet, nous serons donc prêt dès l'aube


Le souverain ordonna à ses serviteurs de préparer des chambres pour ses invités et de les guider jusqu'à elles. Une fois dans leur chambre, un des soldats s'écroula de fatigue suite à sa longue journée. Il sombra dans les bras de Morphée tellement vite qu'il n'avait eut le temps de retirer son armure. Hugues s'esclaffa tout en s'asseyant sur son lit :

Hugues : Sacré Hérador malgré sa lourde armure il dort comme un loir et ne vas pas tarder à ronfler de bonheur. Mais faites de même, Frédéric, Joanna, Tristan repos !

Le dénommé Frédéric était le tout premier soldat sous les ordres du capitaine, de ce fait ils aaient vécu certaines coup du sort ensemble renforçant ainsi leur lien mais le rapport subordonné-supérieur est resté. Le capitaine donne des ordre, le soldat les exécutes. Il possède une armure noir assez fidèle au couleur de Santaruz avec de court cheveux blond, un véritable soldat dans l'âme possédant toutes les qualités des santaruziens à part la patience. Son supérieur avait l'habitude de le surnommé le nouveau Hector, comme son souverain il maitrise la hache. Le blond souffla doucement et desserra la sangle de son armure et se faufila entre les couverture de son lit en gardant sa hache froide et sale contre son torse. La seule fille du groupe, se contenta de déposer sa lance au sol et de la laisser au pied de son lit. Beaucoup pense que le jeune capitaine l'avait uniquement choisit pour son physique, une si belle rousse dans l'armée c'est rare. Pourtant quand l'officier de Santaruz avait déposé ses yeux sur elle, il remarqua un grand aura sortant d'elle. Elle avait des cheveux bouclées et ébouriffés, un sourire pincé et un regard clair, scintillant. Pourtant elle n'était pas seulement très belle elle maniait rudement bien la lance et avait de grande faculté à cheval. C'est ainsi qu'elle entra dans le groupe de cavalier du jeune épéiste. La femme aux cheveux pourpres ne s'endormit pas tout de suite, regardant la nuit étoilée ou étirant chaque muscle de son corps pour dormir détendu pour se réveiller en pleine forme le lendemain. Pendant ce temps, Tristan l'archer ténébreux détacha sa cape et posa son carquois sur une chaise et son arc sur une table proche de lui. Étant affamé, il sortit de la pièce pour revenir avec un plateau joliment décoré sur lequel était déposé des plats au senteurs exquis. Il s'assit délicatement sur une chaise resta un moment silencieux avant d'engloutir son repas. Une fois le ventre plein, il se frotta les yeux et se dirigea sur son lit. Durant tout ce temps, Hugues s'était contenté de lire le fameux manuscrit tout en regardant par dessus les petites rituel de sa troupe avant de s'endormir. Terminant un chapitre, il le ferma et retira ses bottes. Puis attrapa une couverture et s'enroula dedans tout en repensant à ce qu'il lisait juste avant. Le mot cours d'eau et froid revenait fréquemment, curieusement il ne l'avait pas remarquer lors de ses autres lectures.
Au levée du soleil, lorsque l'officier ouvrit les yeux, il remarqua que ses quatre compagnon attendaient tout en position de garde à vous avec leur équipement et leur affaires. Hugues se prépara rapidement et le groupe fut invité par un serviteur à déjeuner. Le repas avalé, ils sortirent dehors et récupérèrent leur monture dans les écuries et attendirent l'arrivé de Knoll.
Revenir en haut Aller en bas
Knoll Albane
Roi de Begnion
Roi de Begnion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2714
Age : 26
Château : Roi de Begnion
Niveau : 20
Grade : Roi-Guerrier
Date d'inscription : 18/07/2007

Feuille de personnage
Experience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !   Jeu 21 Oct 2010 - 1:39

Knoll serra la main de son ancien et peut être même futur élève, puis il se séparèrent. Tandis que Hugues et ses compagnons suivaient un serviteur qui les reconduiraient jusque dans leur quartier, Knoll s'exila dans son bureau, et ne voulait être déranger sous aucun prétexte. Une fois arrivé dans son bureau, il se mit à farfouiller frénétiquement dans les millions de piles de papier qui traînait un peu partout dans son bureau. Après quelques minutes intense de recherche, il trouva enfin ce qu'il cherchait: Un vieux parchemin tout sale, tout froisser et tout vieux. Mais le contenu n,en restais pas moins illisible. Il se mit donc à la lecture dudit manuscrit et, comme il le redoutait, il s'agissait de CE médaillon: le Talisman de Nergal. Comme son nom l'indiquait, ce médaillon était la relique laisser par le dieu des Enfers sur cette terre. Pour en faire l'utilisation, il faut faire un certain rituel, dont le parchemin ne parle pas en détail. Une fois le rituel fait, le possesseur du collier possède maintenant des pouvoir hors du commun, mais pas à n'importe quel prix: l'espérance de vie du détenteur est diminuer petit à petit jusqu'à ce que le possesseur en meurt. Knoll craignait le pire. Bien sûr, ce serait un atout hors paire face au BJ, mais à quel prix? Il garda le parchemin avec lui, et en ferait la lecture demain pendant le voyage. Pour l'instant, il décida d'aller se coucher, puisqu'il avait trouver ce qu'il cherchait. Peut-être demain il ordonnerait une recherche plus approfondit du sujet avec les quatre jeune Santaruziens. Il alla se coucher dans son lit mais ne peut s'empêcher de penser au groupe d'Hugues, qui était très bien équilibrer. Un, ou plutôt une lancière, un archer, un bourin à la hache et Hugues, avec son épée. Il ne manquait plus que quelques magiciens... il se mit donc à rêvasser aux divers choix de compagnon, du genre le plus efficace avec le moins de monde possible, puis s'endormit là-dessus.

Le lendemain matin, il se réveilla plus tard qu'à son habitude, puisqu'il voulait dormir le plus possible. Il revêtit son armure puis se dirigea vers la salle à manger royale, où il s'attendait à voir les Santaruziens. Rien... la salle était vide, et il ne restait que quelques restant, que les serviteur était en train de remplacer. Il s'assit à sa place habituelle, sois à la place du fond, puis mangea tranquillement. Il réfléchissait où commencer, puisqu'il ne savait que le nom et ses dangers. Il cessa de se préoccuper, car ça commençait à lui couper l'appétit, puis décida qu'il en parlerait encore une fois avec le groupe. Il finit de manger en vitesse puis se dirigea vers l'armurerie où il allait récupérer ses armes, soit son bouclier fraîchement polie, puis sa lame affûter à souhait. Il se dirigea vers l'écurie, où il allait attendre Hugues et son groupe, mais ce fut totalement l'inverse. Ils étaient tous là, à attendre le roi avec impatience. En les voyant tous comme ça, il faillit renoncer à la recherche approfondi, mais il la garda tout de même de côté.


- Bon, bien le bonjour à tous. Je vais me présenté, puisque je ne me souvient pas l,avoir fait hier. Je suis Knoll Albane, roi du merveilleux pays qu'est Begnion et fier membre de la Coalition. Je serai votre guide lors de ce voyage, mais votre supérieur reste Hugues, peut importe la situation, à moins que celui-ci me confie les reines. Bon, Lorsque vous faisiez probablement tous des petit roupillon, moi, je cherchais. Je cherchais quelque information que ce soit sur ledit médaillon. Et comme de fait, j'ai trouvé, mais j'aurais put-être pas dû trouver, car ce que j,ai trouver n,a rien de rassurant...

_________________


"Si tu veux la puissance pour contrôler tes ennemis, prends ton épée et tranche-les."
-Kenpachi Zaraki
"Je suis Knoll Albane, et je vais vous écrasez."
-Knoll Albane
"Cette chaine de tragédie succombera à la force de mes lames!!"
-Knoll Albane
Revenir en haut Aller en bas
Hugues

avatar

Masculin
Nombre de messages : 887
Age : 24
Château : Le chateau des mangeurs d'ours : Santaruz
Niveau : 15
Grade : Commandant de la garde royale de Santaruz
Date d'inscription : 04/07/2009

Feuille de personnage
Experience:
5/12  (5/12)

MessageSujet: Re: L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !   Jeu 21 Oct 2010 - 13:39

Les cheveux était un peu nerveux ce matin, Hugues essaya de les calmer pendant que la rousse sceller son destrier. Frédéric de son côté, poursuivait son sommeil sur plusieurs balles de foin. Tandis que l'archer attendait assis contre un mur de l'écurie en regardant vers la porte, il remarqua l'arrivé du souverain et le signala

Tristan : Le bourrin réveille toi, le voici


L'endormis se réveilla en grognant auprès de son compagnon. Knoll se présenta et les informa de cette nouvelle morose. Le capitaine regarda son interlocuteur comme si ce qu'il avait dit était une plaisanterie ou complètement faux. Voyant qu'il resté sérieux, il se passa la main dans ses cheveux et réfléchis à ce qu'il devait faire maintenant. Après deux minutes de silence ou personne n'ouvrait la bouche de peur d'en laisser échapper un son que l'on en voulait pas entendre, l'officier de Santaruz dégaina vivement son arme.

Hugues : Nous avons quittés notre royaume dans le but de trouver ce médaillon et peu importe les conséquences, je le jure sur notre honneur que nous le trouverons ! . Gardons notre objectif et notre détermination. Je saurais faire bon usage de cet objet mythique tout en riant de ses méfaits.

Lorsqu'il termina sa tirade, il rangea son épée et sauta dans la selle de son étalon. Ses soldats sourient et montèrent à leur tour sur leur chevaux. Hugues fit avancer Queluno jusqu'à Knoll et tendit le bras poing fermé.

Hugues : Allons s'y !...Mince, je manque à mes devoirs, je n'ai pas présenté mes subordonnées. L'homme à la vaste armure protectrice c'est Frédéric, il idolâtre Hector et possède un peu la même philosophie. C'est donc un vrai bourrin dans l'âme qui n'a peur que d'une chose, l'extinction des ours, son plat préféré. Le manieur de hache possède de ce fait un petit élevage d'ours. La lancière à la chevelure pourpre est mon bras droit Joanna, experte au maniement de la lance avec une très grande précision et elle n'a pas peur de tuer lorsque ma vie est en danger. Consciencieuse et courageuse, personne n'est plus fidèle. Et finalement Tristan, qui fait office de tacticien et avec une vue plus qu'impressionnante. Il est calme, réfléchis et capable d'analyser la situation peu importe la difficulté.

Les cavaliers fier de la réputation que leur donné leur supérieur approchèrent leur chevaux le dos bien droit et le buste bombé.
Revenir en haut Aller en bas
Knoll Albane
Roi de Begnion
Roi de Begnion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2714
Age : 26
Château : Roi de Begnion
Niveau : 20
Grade : Roi-Guerrier
Date d'inscription : 18/07/2007

Feuille de personnage
Experience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !   Jeu 21 Oct 2010 - 17:27

Knoll eu un sourire en coin en entendant le discours plein d'optimisme du jeune capitaine. Bien sûr il se fichait de ses effets néfastes sur sa propre vie, puisqu'il décuplerait, voir même plus, sa puissance. Mais en temps qu'homme réfléchit et surtout en temps que son mentor, il lui revenait la responsabilité de s'occuper de lui, lui porter conseil ou encore lui faire entendre la raison.

- Bien, je vois que tu n,as pas perdu ton optimisme. Par contre, avant de partir, je dois m'assurer que c'est bien ce que tu veux. Je vais donc tous vous dévoilez ce que je sais.

Knoll prit un air sérieux,prix un grand respire puis débuta. Il leur expliqua son vrai nom: le Talisman de Nergal. À ce nom, un grand froid s'installa sur le groupe. Malgré le soleil qui plombait en cette heure matinale, ils avaient tous de petit frisson sur les bras. Il continua en leur expliquant ses effets sur le détenteur. Avec ce Talisman, il verrait ses pouvoirs ou sa puissance augmenter de manière significative. Même qu'il deviendrait des dizaines de fois plus puissant, dans le cas d'Hugues. Puis, il leur parla du rituel, quoiqu'il n,avait pas grande chose à dire. Mais vu l'origine du médaillon, cela n,augurait rien de bon. Finalement, il parla des conséquence. Il prit une pause, alors que tous se regardait avec inquiétude. Tous sauf Hugues. Lui, il regardait le noble dans les yeux, impatient d,en savoir plus sur ce qu'il le rendrait plus puissant. Il leur expliqua donc que le médaillon siphonnait l'espérance de vie du possesseur à un rythme assez lent, mais qui n'en restais ps moins fatale. Il leur expliqua sa théorie sur la source de son pouvoir. C'était comme un échange en quelques sorte. En échange de l'énergie vitale emmagasiner dans le médaillon par les détenteur précédent, il devait donne la sienne. Bien sûr, le médaillon ne s'arrêtait jamais, et prenait jusqu'à le dernière goutte de vie dans le détenteur.

- Voici ce que je sais. Je sais que c'est un gros morceaux à avaler, mais je devais te prévenir avant de partir. maintenant que c'est fait je propose qu'on aille faire un tour à la bibliothèque, pour se renseigner un peu plus sur ledit médaillon car je ne connais pas grand chose sur lui, et son emplacement fait partie des choses que je ne sais pas. Alors, soit on essaie de se renseigner ou on part à l'aveuglette.

_________________


"Si tu veux la puissance pour contrôler tes ennemis, prends ton épée et tranche-les."
-Kenpachi Zaraki
"Je suis Knoll Albane, et je vais vous écrasez."
-Knoll Albane
"Cette chaine de tragédie succombera à la force de mes lames!!"
-Knoll Albane
Revenir en haut Aller en bas
Hugues

avatar

Masculin
Nombre de messages : 887
Age : 24
Château : Le chateau des mangeurs d'ours : Santaruz
Niveau : 15
Grade : Commandant de la garde royale de Santaruz
Date d'inscription : 04/07/2009

Feuille de personnage
Experience:
5/12  (5/12)

MessageSujet: Re: L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !   Jeu 21 Oct 2010 - 18:00

Le capitaine sourit pour montrer son optimisme et sa détermination mais en lui il était déstabilisé à l'idée de perdre chaque jour de son énergie vitale. Il tapota l'encolure de sa monture avant de mettre pied à terre.

Hugues : J'ai également trouvé quelques éléments dans ce vieux manuscrit qui pourrait indiquer sa présence près de cours d'eau, à température très basse. Et connaissant Frédéric, il ne voudra certainement pas consulter une bibliothèque, je vais donc l'envoyer inspecter le long des fleuves avec Tristan pour l'épauler. Et moi et ma subordonnée allons te suivre.

Les deux cavaliers quittèrent l'écurie et partirent au galop avec des foulées de plus en plus amples. Le souverain et les deux soldats de Santaruz marchèrent jusqu'à une partie du château, hormis les quelques soldats de gardes peu de personne s'aventuraient dans ce recoin de l'édifice fortifié. Knoll ouvrit la porte en grand leur permettant de voir une partie de la bibliothèque. Plusieurs étagères toutes remplis de livres serres à l'extrême les uns contre les autres. Certain était poussiéreux et ne semblait pas avoir été ouvert depuis des lustres. Quelques personnes d'un certains âge marché lentement, rangeant tant bien que mal les livre tout en les listant. Une poignée de mage était assis autour de tables et consulter des ouvrages complexes. Tout ce monde était surveillé par un homme derrière un bureau possédant un grand sourire chaleureux attaché au visage. Ce trait de caractère lui donné l'impression qu'une grande gentillesse. Le groupe rentra doucement dans la pièce tandis que Knoll avec une démarche assuré s'approchait de l'homme qui "guettait les lecteurs" avec attention. L'officier de Santaruz remarqua une porte un peu plus loin, il posa le regard dessus un moment se demandant ou elle pouvait bien mené. Joanna lui susurra à l'oreille que c'était certainement une pièce réservée au plus grand mage du château ou tout simplement au souverain de Begnion. Un homme sortit de sa lecture un moment pour acquiescer avant de replonger dans son bouquin. Les deux soldats de Santaruz se regardèrent, apparemment les mages possèdent une bonne ouïe. Ils finirent par suivre Knoll qui discuté avec l'étrange inconnu derrière le bureau.

Revenir en haut Aller en bas
Knoll Albane
Roi de Begnion
Roi de Begnion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2714
Age : 26
Château : Roi de Begnion
Niveau : 20
Grade : Roi-Guerrier
Date d'inscription : 18/07/2007

Feuille de personnage
Experience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !   Mar 26 Oct 2010 - 3:51

C'était décidé, Hugues, Joanna et lui-même fouilleraient la bibliothèque alors que Tristan et Frédéric irait voir le fleuve Nïhtra, non loi du château. Il se dirigèrent donc vers une partie un peu plus éloigner du château, la bibliothèque principal. Bien sûr, Knoll avait sa bibliothèque personnelle, mais la bibliothèque principale était beaucoup mieux renseigner, et surtout la quantité d'ouvrage était largement plus grande que l'autre. Ils arrivèrent finalement à destination, et Knoll ouvrit grand les deux portes à battant pour signaler son entré. Tous levèrent les yeux, puis se remirent à leur lecture. Alors que les deux Santaruziens s'attardait à la porte d'entrée, Knoll se dirigea directement vers l'homme au grand sourire.

- Arrête ton cirque, Yoan, je sais très bien que ce n'est pas un vrai sourire...

- Il n'y a que vous qui le savez, votre Majesté, souffla-t-il entre ses dents sans même bougé les lèvres.

- Je cherche des renseignement sur le Talisman de Nergal.

Juste à entendre ce mot, le sourire qui avait l'air pourtant figé fondit en moins de deux. Les deux hommes se regardèrent d'un air des pleus sérieux. Voyant que le roi ne plaisantait pas, Yoan ferma les yeux. Ce n'était pas par hasard qu'il avait été nommé bibliothécaire. Il était capable de parcourir les allés de la bibliothèque en quelques secondes, et ce seulement par la pensée. Il pouvait trouver n'importe quel ouvrage qui soit, tant qu'il se trouvait quelque part entre ces murs. Il ouvrit finalement les yeux, puis montra la porte dans le fond de la bibliothèque. c'est à ce moment que Hugues et Joanna le rejoignit à la table du bibliothécaire. Knoll remercia Yoan d'un hochement de tête, puis se retourna vers eux.

- Bon, je sais où nous pouvons trouver des renseignements. Suivez-moi, je vais vous y conduire. Une fois là, nous parlerons du plan de recherche.

Knoll ouvrit la marche, les deux visiteurs aux talons. Ils se dirigèrent alors vers ladite porte en arrière.

_________________


"Si tu veux la puissance pour contrôler tes ennemis, prends ton épée et tranche-les."
-Kenpachi Zaraki
"Je suis Knoll Albane, et je vais vous écrasez."
-Knoll Albane
"Cette chaine de tragédie succombera à la force de mes lames!!"
-Knoll Albane
Revenir en haut Aller en bas
Hugues

avatar

Masculin
Nombre de messages : 887
Age : 24
Château : Le chateau des mangeurs d'ours : Santaruz
Niveau : 15
Grade : Commandant de la garde royale de Santaruz
Date d'inscription : 04/07/2009

Feuille de personnage
Experience:
5/12  (5/12)

MessageSujet: Re: L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !   Sam 30 Oct 2010 - 0:05

Le souverain approcha sa main de la poignée, curieusement il était hésitant à l'idée de l'ouvrir. Finalement, ils soupira légèrement et tourna la poignée entrebâillant ainsi la porte. Il posa la paume de sa main droite contre la porte et la poussa délicatement ouvrant la prote en grand. Ses deux compagnons remarquèrent la raison de la prudence et de la légère inquiétude de Knoll. Plusieurs piles de livres entreposés de façon assez hasardeuse dans la pièce et semblait vouloir s'effondrer sous peu. Le roi de Begnion s'avança à petit pas et commença à regarder un livre pouvant correspondre à leur recherche. Hugues et Joanna l'imitèrent. La lancière parvient par chance à trouver un ouvrage intéressant, la rousse le donna à son supérieur qui avec une joie folle dans les yeux s'empressa de l'ouvrir en félicitant sa subordonnée. Il avait cherché longtemps dans la paperasse et tout ceci avait commencer à l'agacer, à l'ennuyer. Cette bonne nouvelle réveilla le capitaine, il parcourut rapidement l'ancien manuscrit silencieusement. Il s'adossa contre un mur avant de se laisser tomber au sol. L'officier de Santaruz ne prêta plus attention au monde qui l'entoure tellement sa lecture était intéressante et sa concentration intense. Après un petit moment, il leva la tête pour regarder les deux personnes qui attendait une réponde. Le cavalier se le va et leur expliqua ce qu'il venait de découvrir.

Hugues : Je vais vous dire les passages primordiales, "On se souvient toujours du seigneur du malin Astaroth vivant près de l'estuaire du Nergal, berceau de nombreuses légendes, qui nous ont été léguées par le peuple disparu des Nagaraz. Cette population venu des territoires du sud, (qui forme l'actuel Begnion) vécut longtemps sur les rives du plus grand fleuve du continent, le Ribanne.". Maintenant nous possédons une piste pour l'endroit mais je continue avec la création du médaillon et de son sinistre maitre : "Cela commence il y a fort longtemps, dans un pays ou les mages étaient encore considéré comme des sorciers maléfique et donc chassé. Ceux qui par malheur sont capturés recevaient une mort atroce en retour. Une sorcière condamnée dont personne ne connait le nom brûlait sur un bûcher. Un descendant des Nagaraz, plus précisément de la branche d'Astarath s'est approché après le supplice du bûcher auquel les restes de la sorcière, noircis par les flammes, pendaient encore. Cette personne décroche le corps de la femme martyrisée et emporte le cadavre, dont le visage calciné montre encore une expression terrifiante de haine et de douleur. Il l’emmène chez lui. Personne ne sait ce qu'il veut en faire, encore mois ose y songer… Des siècles plus tard Astarath découvre un livre d’aspect sinistre, noirci comme par les flammes d’un bûcher. Quand on l’ouvre, on lit sur les premières pages parcheminées : Grimoire d’Ahriman sorcière des Nagaraz. Les caractères sont gothiques et le texte est tout entier consacré à des recettes de magie noire. Le livre, feuillets et couverture, est entièrement fait de peau humaine : la peau de la sorcière suppliciée. Ce livre perfide servit pour la dernière fois lors de l'élaboration d'un médaillon sensés apporter force, honneur et courage à son porteur. Ce bijoux que portait fièrement celui que l'on appelait parfois le Sorcier du Sud et parfois le Voyant du Nergal. Son effet était véridique, de chaque batailles sur laquelle il était présent se termina par une effroyable réussite.
Une souveraine aussi laide que frustre que le passé oublia des années plus tard demanda les services d'Astarath. L'époux de la reine était partit en simple visite amicale dans le royaume voisin pour améliorer leur relation amicale entre les deux nations. La date prévue pour le retour du roi arriva mais son arrivé tarder. La souveraine commença à se dire que son mari avait dû trouver dans la nation d'à côté une compagnie plus agréable que celle qu’il goûtait auprès d’elle sur ses terres. Jour après jour, avec sa conviction que le roi la trompait, se renforçait sa jalousie. Un soir de réception, alors qu’une foule d’invités se pressait dans la grande salle du château, elle fit venir le voyant du Nergal et lui demanda s’il était capable de voir son mari à travers sa pierre percée. Astarath porta la pierre à son œil et fut prit de fou rire, sans vouloir en dire la raison. La reine furieuse, finit par lui arracher la vérité : il voyait son mari avec une femme sur ces genoux, pendant qu’une autre lui caressait les cheveux. Folle de rage, la souveraine ordonna à ses domestiques de se saisir du sorcier du Sud. Elle le fit pendre au château sans aucune forme de procès. Avant de succomber, il maudit et téléporta le médaillon sur la petite île du Leviatan et déclara sa malédiction à la reine : "Je lis dans l’avenir et je vois la malédiction s’abattre sur la race de mes oppresseurs. Peu de générations passeront avant que votre ancienne lignée ne sombre dans l’extinction et le malheur. Je vois un chef, le dernier de la famille, sourd et muet. Il engendrera quatre beaux garçons, qui tous le précéderont dans la tombe. Il vivra rongé de soucis et mourra dans le deuil, sachant la gloire de ses ancêtres à jamais éteinte, nul autre chef de votre sang ne règnera sur les terres du Sud. Après avoir pleuré le dernier et le plus prometteur de ses fils, il descendra à son tour au tombeau." Sa sinistre vision ou malédiction se réalisa quelques années plus tard, la lignée de la reine fut éteinte dans la honte,la misère, le désespoir et sans leur précieuse terre. Le médaillon se trouvant maintenant sur l'ile du Léviatan mais elle est protéger par une multitude d'obstacle. Les aventuriers confrontés au différents problèmes doivent affronter d'autres soucis puisque de grands malheurs s’abattront sur ceux voulant habiter l’île ou, y passer trop de temps. Cette mystérieuse histoire commence lors de la fondation d’un monastère. Un souverain scrupuleux ordonna la fermeture du monastère et l'expulsion des moines. Il avait clairement l’intention de prendre possession de l’île et de l’utiliser à ses fins. Les moines étaient consternés de l'ordre du souverain et tous voulaient rester à l’endroit où ils avaient résidé pendant des siècles. Une fois que toutes les tentatives de négociations avec l’armée avaient échouées, les religieux firent une dernière messe sur l’île. Les moines ont alors mis leurs manteaux à capuchon et ont procédé à un curieux rituel. Symboliquement, avec l'intention de créer une malédiction, ils ont tourné leurs bougies allumées à l'envers, le feu vers la terre, de sorte à laisser une traînée de cire fondue sur le sol. Ils firent le tour de l’île trois fois, ce qui leurs pris la nuit entière. Leurs chants furent terribles et promettent de grands malheurs à tous ceux qui osèrent s’approprier leur île et y habiter. Jusqu'à ce jour tout ceux qui s'y sont installer sont mort dans de bien étranges circonstances."


La capitaine reprit sa respiration après cette longue lecture et regarda ses deux compagnons un peu perplexe. L'officier de Santaruz décida donc de reprendre la parole

Hugues : Allons, nous vaincrons ces mythes, rien n'est impossible pour un cœur vaillant !
Revenir en haut Aller en bas
Knoll Albane
Roi de Begnion
Roi de Begnion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2714
Age : 26
Château : Roi de Begnion
Niveau : 20
Grade : Roi-Guerrier
Date d'inscription : 18/07/2007

Feuille de personnage
Experience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !   Mar 2 Nov 2010 - 16:54

Knoll fouillait dans les amas de papier quand soudain, il un son étrange attira son attention. Ce n'était que Hugues, sûrement pris de fatigue. Puis, la mine qu'il faisait tout en lisant le manuscrit le persuada que non, et qu'il venait de faire une découverte assez importante. Puis, Hugues se décida à lire le papier. En gros, ça parlait de comment le talisman avait vu le jour, et l'emplacement dudit médaillon. Chouette, ça fait à de moins à trouver.

- Allons, nous vaincrons ces mythes, rien est impossible pour un coeur vaillant!, s'écria le jeune Santaruzien.

Mais il y avait quelques chose que Knoll n'aimait pas. Cette histoire de moine et de malédiction sur l'île. Ils pourraient entrer sur l'île, il n'y avait aucun doute, mais les moine ne les laisserait probablement pas passer. Le hic, c'est qu'il sont probablement mort, alors qu'on-t-il put laisser au aventurier qui soit aussi mortel? Knoll aurait bien voulu en savoir plus, mais il se doutait bien qu'Hugues avait hâte de partir.


- Tu as hâte de partir, pas vrai Hugues?

_________________


"Si tu veux la puissance pour contrôler tes ennemis, prends ton épée et tranche-les."
-Kenpachi Zaraki
"Je suis Knoll Albane, et je vais vous écrasez."
-Knoll Albane
"Cette chaine de tragédie succombera à la force de mes lames!!"
-Knoll Albane
Revenir en haut Aller en bas
Hugues

avatar

Masculin
Nombre de messages : 887
Age : 24
Château : Le chateau des mangeurs d'ours : Santaruz
Niveau : 15
Grade : Commandant de la garde royale de Santaruz
Date d'inscription : 04/07/2009

Feuille de personnage
Experience:
5/12  (5/12)

MessageSujet: Re: L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !   Jeu 4 Nov 2010 - 16:20

Le capitaine se redressa en s'appuyant contre le mur et répondit tout en s'étirant à la question de son maitre d'arme.

Hugues : Et pas qu'un peu ! L'aventure nous attends et on va y répondre à bride abattue !

L'officier de Santaruz quitta précipitamment la bibliothèque renversant accidentellement et sans s'en rendre compte une chaise inoccupé dans pour se rendre à l'écurie. Il se dépécha comme si le médaillon risquer de disparaitre soudainement malgré ses longues années d'inactivité. La lancière s'inclina légèrement pour dire au revoir au seigneur de Begnion et reposa le mobilier renversé à sa place d'origine avant de rattraper son supérieur. Ils scellèrent leur monture avant de grimper en selle. Remarquant que sa hâte était précipité, Hugues se calme et cherche une distraction bénéfique le temps que son compagnon se prépare. En attendant Knoll, le cavalier exécuta quelques figures équestres pour échauffer son destrier Queluno tandis que la rousse exécuté plusieurs mouvements vifs de la lance.
Revenir en haut Aller en bas
Knoll Albane
Roi de Begnion
Roi de Begnion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2714
Age : 26
Château : Roi de Begnion
Niveau : 20
Grade : Roi-Guerrier
Date d'inscription : 18/07/2007

Feuille de personnage
Experience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !   Jeu 4 Nov 2010 - 20:31

Knoll poussa un soupir d'exaspération. La jeunesse... quelle source d'énergie incomparable. Alors que le capitaine parti à la hâte, il renversa une chaise. Un autre soupir de la par du souverain. La lancière qui l'accompagnait replaça le mobilier, puis s'inclina. Elle finit par rejoindre son capitaine. Mais pourquoi était-il si pressé. Après tout, il ne pouvait pas partir tant et aussi longtemps que ses deux autres compagnons n'était pas revenu. De plus, il préférait partir le lendemain, alors qu'il se serait bien reposer. Knoll prit le temps de tout bien replacer, du mieux qu'il put du moins. Il referma la porte derrière lui, la barra, puis s'en alla. Il fit apparition à l'écurie, alors qu'Hugues réchauffait son étalon. Joanna, quant à elle, s'exerçait à la lance. Knoll s'arrêta à quelques pas d'Hugues.

- Descend de là, tu sais très bine que nous ne partirons pas se soir. Il est beaucoup trop risqué de partir le soir, et puis tes compagnons de son pas encore revenus, et qui sait à quel heures il vont revenir, s'ils reviennent bien entendu.

_________________


"Si tu veux la puissance pour contrôler tes ennemis, prends ton épée et tranche-les."
-Kenpachi Zaraki
"Je suis Knoll Albane, et je vais vous écrasez."
-Knoll Albane
"Cette chaine de tragédie succombera à la force de mes lames!!"
-Knoll Albane
Revenir en haut Aller en bas
Hugues

avatar

Masculin
Nombre de messages : 887
Age : 24
Château : Le chateau des mangeurs d'ours : Santaruz
Niveau : 15
Grade : Commandant de la garde royale de Santaruz
Date d'inscription : 04/07/2009

Feuille de personnage
Experience:
5/12  (5/12)

MessageSujet: Re: L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !   Jeu 4 Nov 2010 - 21:11

Le capitaine concentré exécuter plusieurs mouvement de haut niveau équestres en se souciant que vaguement des bruits que produisait les coups de lance dans l'air. Ces gestes appliqués avec soin par sa subordonnée était devenu répétitif depuis le temps qu'il la connaissait. A l'entente de plusieurs pas, la rousse détourna son regard vers la porte et poursuivit son entrainement en remarquant qu'il s'agissait de Knoll. Quand son maitre d'arme l'interpella, Hugues exécuté, tracer une figure. D'un simple et léger redressement du dos, sa monture stoppa son allure et s'arrêta proche du souverain.
Le roi de Begnion lui rappela qu'il était bien trop tard pour partir. Son élève acquiesça, après tout Knoll avait raison, son gout immodéré pour l'aventure l'avait pris et hélas il n'avait pas su le stopper.

Hugues : Ils vont revenir, soit en sur !


Comme attiré par le fait que l'on parle d'eux ou tout bonnement le hasard, les deux cavaliers arrivèrent avec parmi eux un inconnu. Celui-ci porté des habits assez miteux et avait un brin de paille dans la bouche et un chapeau assez comique sur la tête. Tristan posa pied à terre immédiatement après son entrée dans l'écurie. Il salua les personne présentes et résuma ce qu'ils avaient effectués lors de leur mission.

Tristan : Nous avons longés le fleuve comme vous l'exigez capitaine. Sur notre route tout semblez si calme et paisible, un vrai havre de bonheur. Un lieu peu commun comparé à notre nation Santaruz. Cependant seul ce pays âgé d'une trentaine d'année semble convaincu qu'un malheur va arriver d'une île. Il souhaité prévenir son roi et chasser les dangers arrivants. Ne trouvant aucun autre indice, nous avons tout simplement escorter cet homme jusqu'ici. Qui sait, il se pourrait que cet étrange inconnu est raison ?

Revenir en haut Aller en bas
Knoll Albane
Roi de Begnion
Roi de Begnion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2714
Age : 26
Château : Roi de Begnion
Niveau : 20
Grade : Roi-Guerrier
Date d'inscription : 18/07/2007

Feuille de personnage
Experience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !   Jeu 4 Nov 2010 - 21:40

Knoll entendit soudain des bruit venant de la forêt. Les sens aux aguets, il mit la main sur le pommeau de son épée. Puis, il vit un cheval ainsi que son cavalier se ruer dans la cour. C'était Tristan. Frédéric le suivait non loin. Entre les deux hommes se tenait un homme, dans la bonne trentaine. Il avait l,air plus d'avoir quarante ans, mais ce n'était que son allure qui le trahissait. Tristan mentionna un malheur venant d'un île. Peut-être était-il au courant de quoi que ce soit. Il était peut-être sénile, mais c'était mieux que rien. Après tout, on parle quand même d'un médaillon maléfique qui siphonne l'espérance de vie de son possesseur, alors tout est possible.

- Si vous voulez bine me suivre, monsieur, nous allons discuter de ça à l'intérieur. Puis-je faire quoi que ce soit pour vous gentil monsieur? Un bain, un repas? quoi que ce soit. Aller, ne soyez pas timide, c'est moi qui l'offre.

Il laissa donc Hugues et ses compagnon dehors. avant d'entre à l'intérieur, Knoll chuchota à Hugues:

- Dis-leur ce que tu as découvert...

_________________


"Si tu veux la puissance pour contrôler tes ennemis, prends ton épée et tranche-les."
-Kenpachi Zaraki
"Je suis Knoll Albane, et je vais vous écrasez."
-Knoll Albane
"Cette chaine de tragédie succombera à la force de mes lames!!"
-Knoll Albane
Revenir en haut Aller en bas
Hugues

avatar

Masculin
Nombre de messages : 887
Age : 24
Château : Le chateau des mangeurs d'ours : Santaruz
Niveau : 15
Grade : Commandant de la garde royale de Santaruz
Date d'inscription : 04/07/2009

Feuille de personnage
Experience:
5/12  (5/12)

MessageSujet: Re: L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !   Jeu 4 Nov 2010 - 22:11

Le souverain garda sa gentillesse naturel et prit soin de l'étrange paysan et l'invita à se reposer dans le château. Avant de partir, Knoll souffla doucement à l'oreille de son élève "Dis-leur ce que tu as découvert...". Il appliqua immédiatement ce que venait de lui susurrer son maitre d'arme. Il expliqua à ses deux soldats ce qu'ils avaient découverts dans la bibliothèque de Begnion. Il dévoila les malédictions, la sinistre création du médaillon et de son malfaisant créateur. L'officier de Santaruz poursuivi par l'étrange île, ce qui correspondrait aux propos du paysan mais il ne faut pas tirer de conclusion trop hâtive. Joanna déjà au courant de cette sombre histoire, resta calme et déterminé tandis que Tristan resté de marbre et Frédéric souriait de ses futurs dangers. Suite à ce récit et à leur longue route, Tristan sortit un cahier et un crayon avant de se laisser tomber sur un tas de paille. L'archer dessina ce qui passait sous ses yeux curieux. Le guerrier féroce attiré par la bonne odeur sortant du palais se dirigea vers les cuisines et n'en ressorti qu'une fois entièrement rassasié. Hugues de son côté varia ses déplacements, il observa la rousse s'entrainer avant de regarder les crayonnés de Tristan. La faim le guettant il rejoignis son soldat et avala de quoi remplir son estomac avant d'en apporter au reste du groupe qui allé d'ici peu être affamé. Le capitaine déposa un plat proche de la lancière et s'allongea sur une botte de foin non loin du rôdeur. Et suffisamment proche de sa monture pour que celui-ci puisse tendre sa tête vers lui. Les heures défilèrent doucement et dans un calme plat à part les quelques discutions.
Revenir en haut Aller en bas
Knoll Albane
Roi de Begnion
Roi de Begnion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2714
Age : 26
Château : Roi de Begnion
Niveau : 20
Grade : Roi-Guerrier
Date d'inscription : 18/07/2007

Feuille de personnage
Experience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !   Mer 10 Nov 2010 - 21:28

Knoll marchait avec l'homme, le soutenant par le bras. Il n'était pas blessé, ni vieux. Non, il était tout simplement épuisé. Il avait vécu dans les pires conditions qui soit. Et cela ne faisait que quelques jours. Il venait de Santaruz, et s'était rendu jusqu'ici à Begnion en espérant trouver un travail. Autrefois, il était un simple marchand. Il n'était ni riche, ni pauvre. Son commerce allait bien, il vendait des livres, toutes sortes de livres. Des tomes magiques, des livres d'histoire, des comptes, tout. Puis, un jour, une vielle femme s'était installer près de son commerce et vendait elle aussi des livres. Pour une raison qu'il ignorait, tous se jetait sur ses livres. Mais qu'avait-elle de plus que lui? Lui, il avait la confiance des gens, l'expérience. Quant à elle, elle ne faisait que s'installer et puis pouf, tout se vendais comme des petits pain chauds. Bref, suite à sa, il n'eut d,autre choix que de fermer son commerce, et fini par manquer de sous. Puis, il fit le chemin de Santaruz jusqu'à Begnion à pied et le voici, dans la demeure du roi lui-même. Knoll l'amena dans la salle à manger, où il peut manger à sa faim. Ensuite, il le mena aux bains où il se lava et le porta finalement dans une chambre d'inviter pour y dormir. Il faisait déjà presque noir. Il n'avait nullement vu le temps passez. Il se dit qu'il parlerait demain, une fois l'homme reposer. Knoll se rendit dans la salle à manger où il rencontra Hugues et ses hommes.

- Et bien, on dirait que je ne suis pas le seul à avoir un petit creux, ce qui m'étonne pas de la part de Frédéric, dit-il en riant.

le groupe rit avec lui, puis, une fois la rigollade terminé, Knoll en vint au chose sérieuse,


- Alors, j'en déduis que maintenant tout le monde est au courant. Je comptait interrogé l'homme demain matin. Puis, selon ce que nous allions apprendre, nous allions au plus tôt partir en début d'après-midi.

_________________


"Si tu veux la puissance pour contrôler tes ennemis, prends ton épée et tranche-les."
-Kenpachi Zaraki
"Je suis Knoll Albane, et je vais vous écrasez."
-Knoll Albane
"Cette chaine de tragédie succombera à la force de mes lames!!"
-Knoll Albane
Revenir en haut Aller en bas
Hugues

avatar

Masculin
Nombre de messages : 887
Age : 24
Château : Le chateau des mangeurs d'ours : Santaruz
Niveau : 15
Grade : Commandant de la garde royale de Santaruz
Date d'inscription : 04/07/2009

Feuille de personnage
Experience:
5/12  (5/12)

MessageSujet: Re: L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !   Mer 10 Nov 2010 - 23:01

Frédéric resta vexé de la plaisanterie que venait de faire Knoll mais son estomac reprit le dessus et il continua de se remplir l'estomac. La rousse continué de rire à la boutade tout en rougissant, ces pommettes deviennent généralement rouge lorsqu'elle se fait trop remarquer. Elle préfère rester discrète et humble. Le bras droit du capitaine qui reste derrière lui, dans son ombre pour le protéger. L'archer rester sérieux, calme et silencieux. Il fixa les restes de son repas tout en restant pensif. Leur supérieur de son côté discuté avec Knoll des grandes merveilles qu'ils vont cueillir lors de leur aventure demain. Soudain la voix de Tristan se fit entendre, surpris les personnes à tables se toisèrent

Tristan : La situation est assez problématique et tout ce que je suppose n'annonce rien de bon. Et ce qui me perturbe c'est cet étranger, ce paysan doit cacher quelque chose.

Le souverain joignit ses deux mais et répondit en premier.

Knoll : Chaque chose en son temps, il ne pas pas s'enfuir dans la nuit. Nous l'interrogerons demain maintenant mangeons, buvons et allons nous coucher.

Suite à la dernière déclaration, aucun mot fut prononcé seul le bruit des couvert contre les assiettes s'entendait.
Revenir en haut Aller en bas
Knoll Albane
Roi de Begnion
Roi de Begnion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2714
Age : 26
Château : Roi de Begnion
Niveau : 20
Grade : Roi-Guerrier
Date d'inscription : 18/07/2007

Feuille de personnage
Experience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !   Jeu 11 Nov 2010 - 17:31

L'archer semblait être préoccuper par le paysan. Décidément, il ne lui faisait pas confiance. En temps normal, ça serait logique, mais pour quelqu'un qui n'a rien a perdre, il mentirais probablement pas. La veiller fut donc arroser de vin et d'hydromel alors que les cinq guerriers festoyaient avant leur départ. Peut-être serait-ce le dernier repas convenable pour certain d'entre eux, alors aussi bien en profiter au maximum. Même Joanna, qui semblait un peu réchauffer cela dit, s'était joint au festivités. Par contre, Tristan resta de glace. Il buvait une coupe de vin à la table, tandis que les quatre autres dansaient et faisaient les fous. Puis, à une heure plus que tardive, ils se rendirent enfin dan leur lits. Hugues aida Joanna à remonter, visiblement pas en état de le faire elle-même. Frédérick avait but le plus, et n'avait pas si mauvaise mine. Il se rendit dans son lit sans aucun problème... majeure, en tout cas. Hugues avait modéré puisqu'il se devait en temps que capitaine de veiller sur ses soldats. Et Tristan était déjà retourné se coucher bien avant les autres. Knoll avait u peu la tête qui tournait. Sa tête était lourde et son temps de réaction grandement diminuer. Il se rendit tout de même sans embûche à sa couchette et s'y laissa choir sans même enlevé son armure ni se faufiler dans ses couvertes.

Knoll se réveilla le lendemain matin avec un léger mal de tête. Il avait plutôt l'estomac en l'envers. Il se dirigea tout de même vers la salle à manger. C'était là qu'ils se réunissaient la plupart du temps. Il avala un oeuf cuit dur et quelques morceaux de bacon avec ses compatriotes. Il quitta la table, saluant ses amis, puis se dirigea vers la chambre de l'homme. lorsqu'il arriva, l'homme était absent, et les femme de ménages vaquaient à leur occupation.


- Où est-il allé?

- Il nous a dit qu'il était parti vous rejoindre à la salle à manger, il y une dizaine de minutes.

Là, ils étaient mal. Non seulement avait-il profité de Knoll et de son hospitalité, mais il était parti sans rien dire, pas un seul mot à propos de l'île. Cet homme cachait définitivement quelques chose. Comment aurait-il put savoir qu'ils étaient à la recherche du médaillon, alors que même le château au grand complet ignore leur quête. Knoll se dirigea vers la salle à manger au pas de course, puis fut soulager d'y voir tout le monde. En voyant la mine de Knoll, ils se demandèrent tous ce qu'il avait.

- Qu'y a-t-il, Knoll?, demanda Hugues, visiblement inquiet.

- L'homme d'hier, bref il n'est plus dans sa chambre. Et selon les femme de ménages, il serait venu me rejoindre ici-même il y a une dizaine de minutes. Alors soit il est parti, ou bien...

- Ou bien quoi?, s'enquit Joanna.

- Ou bien il est encore ici, dans le château, et cherche quelques chose. Ça ne peut qu'être mauvais, puisqu'il a eu besoin d'un ruse pour s'introduire.

_________________


"Si tu veux la puissance pour contrôler tes ennemis, prends ton épée et tranche-les."
-Kenpachi Zaraki
"Je suis Knoll Albane, et je vais vous écrasez."
-Knoll Albane
"Cette chaine de tragédie succombera à la force de mes lames!!"
-Knoll Albane
Revenir en haut Aller en bas
Hugues

avatar

Masculin
Nombre de messages : 887
Age : 24
Château : Le chateau des mangeurs d'ours : Santaruz
Niveau : 15
Grade : Commandant de la garde royale de Santaruz
Date d'inscription : 04/07/2009

Feuille de personnage
Experience:
5/12  (5/12)

MessageSujet: Re: L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !   Jeu 11 Nov 2010 - 19:21

L'officier de Santaruz lâcha ses couverts et frappa sur la table.

Hugues : Bon sang ! Je vais vérifié que le livre sur le médaillon est en sécurité, de votre côté fouillez le château et restez prudent !
Tristan : Capitaine, je me doutais que cet individu n'était pas net, de ce fait j'ai prévenu notre camarade silencieux si redoutable. Ce sacré fouineur d'Hérador se cache dans les mur du château est suit discrètement ce curieux phénomène. Qui plus est, je l'ai surveiller également et je l'ai vu se de diriger vers le côté ouest du château. Mais j'ai perdu sa trace la bas.
Hugues : Ce vieux voleur à le don pour se cacher et intervenir quand la situation est critique ! Beau travail Tristan
Knoll : Un soldat de l'ombre...le côté ouest ! Mais c'est vers la bibliothèque !


Le groupe se dirigea vers la porte, le souverain en premier, il poussa la porte de la salle à manger. Un poignard été planté avec un message, l'homme en tête enleva l'arme et déplia le papier.

Knoll : Il y a écrit : "Je l'ai suivi, il se trouve en ce moment même dans la bibliothèque".

A peine sa phrase terminé, une silhouette apparut derrière lui, le roi se retourna en dégainant son épée. Une individu habité entièrement de noir, avec juste une partie de son visage qui n'était pas camouflé : quelques mèches d'un noir plus foncé que ses habits, des yeux bleu ainsi qu'un trait rouge partant de son nez et faisant presque le contour de ses yeux. Ses trait rouge était assez frappant, on ne saurait dire si c'est une simple peinture ou simplement du sang qui à été séché. L'homme mystérieux, enleva le cache qui masqué sa bouche et un grand sourire apparut.

Hérador : Bien le bonjour Messire de Begnion, je tiens à souligner que vos lits sont confortables et je vous en remercie.
Hugues : Viens en au fait Hérador !
Hérador : Tout de suite Capitaine, ne sachant pas si vous le voulez vivant je suis venu vous le demander. Et vous ferez mieux de vous dépêchez. Les diverses objets de luxes du château ont attirés sont attention et il à allumé un début d'incendie dans la bibliothèque. Les apprenties mages présents commencent à essayer de freiner l'avancée des flammes.
Hugues : Poursuis le, freine sa progression et capture le.
Hérador : Je vais essayer, j'ai horreur de ce genre de personne.

Sans un mot, le groupe distingua juste le mouvement d'une ombre.

Hugues : Frédéric, vu ta lourde armure occupe toi de prévenir les serviteurs passants. Trsitan cours à la bibliothèque et tache moi d'éteindre ce feu ! Joanna...


La jeune lancière semblait pas très en forme suite à la dernière soirée. Le cavalier se pencha pour voir comment aller sa subordonnée. Elle n'avait pas l'habitude apparemment. Le capitaine regarda autour de lui le souverain n'était plus la, seul la voix de Frédéric criant "au feu !!" résonné dans les couloir.
Revenir en haut Aller en bas
Knoll Albane
Roi de Begnion
Roi de Begnion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2714
Age : 26
Château : Roi de Begnion
Niveau : 20
Grade : Roi-Guerrier
Date d'inscription : 18/07/2007

Feuille de personnage
Experience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !   Lun 15 Nov 2010 - 18:27

Comment était-ce possible? Il y avait dans son propre château une personne dont il ignorait la présence. Décidément, il avait du talent, même plus que du talent. C'était un génie, un professionnel. Il les informa que l'homme se trouvait dans la bibliothèque. Sans attendre, Knoll se dirigea vers ladite bibliothèque pour constater à son tour les dégâts. Le feu était pris dans la bibliothèque et les flammes ne semblait pas vouloir s'arrêter, comme si elle était en vie. Knoll eu juste le temps de repérer le voleur, Hérador, avant qu'il ne disparaisse. Il se dirigeait vers une allée de la bibliothèque. Sans même y réfléchir, Knoll s'y aventura et ne crut pas ce qu'il vit: L'homme avait utiliser un passage secret connue seulement par Knoll et tout le roi qui l'avait précédé. Bien sûr, tous était mort donc Knoll restait la seule personne sur le continent à connaître l'existence de ces passages, jusqu'à présent en tout cas. Knoll allait s'engager dans le petit tunnel lorsque Hérador apparut devant lui.

- Hérador, va rejoindre Hugues et Joanna. S'ils sont en état de se déplacer et voire même de se battre, amène les ici, je vais les attendre à la fin du tunnel, avec ou sans l'homme. Quant à Frédéric, envoie le à la bibliothèque aider Tristan et les autres à éteindre le feu. Et toi, tu va poursuivre ta filature, jais pas par ici. Ça ne sert à rien de chercher à la même place.

L'homme hocha la tête à la positive puis disparu. Knoll prit une torche, qui servait d'éclairage dans la bibliothèque, puis entra sans un once d'hésitation dans le tunnel.

_________________


"Si tu veux la puissance pour contrôler tes ennemis, prends ton épée et tranche-les."
-Kenpachi Zaraki
"Je suis Knoll Albane, et je vais vous écrasez."
-Knoll Albane
"Cette chaine de tragédie succombera à la force de mes lames!!"
-Knoll Albane
Revenir en haut Aller en bas
Hugues

avatar

Masculin
Nombre de messages : 887
Age : 24
Château : Le chateau des mangeurs d'ours : Santaruz
Niveau : 15
Grade : Commandant de la garde royale de Santaruz
Date d'inscription : 04/07/2009

Feuille de personnage
Experience:
5/12  (5/12)

MessageSujet: Re: L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !   Lun 15 Nov 2010 - 22:07

Une ombre apparut derrière le capitaine, celui-ci étant habitué à la présence de son homme de l'ombre, se contenta d'attendre ce qu'il voulait. Hérador, l'informa brièvement ce que lui avait demandé le souverain de Begnion. Une fois son dernier mot dit, l'homme disparut comme il était apparut. Frédéric avait prit l'initiative et était partit avec un bon nombre de serviteurs en direction de la bibliothèque. Hugues suivi de peu par Joanna qui se tenait le front mais fesait quand même face à la situation se lancèrent vers le chemin que leur avait indiqué son agent ténébreux. le duo arriva devant un étrange passage dont l'obscurité semblait présente partout. La rousse agit rapidement malgré son mal de crâne et attacha deux torches au bout de sa lance. Elle avait l'habitude des missions secrète et à s'équiper en fonction. La lancière tendit une autre torche à son supérieur avant de s'engouffrer dans ce lieu inconnu. L'officier de Santaruz prenant les devants, ils coururent droit devant dans ce couloir, seul leur bruit de pas résonnant et les bruits de respirations étaient perceptible. Soudain, une forme se dégagea, pensa à son maitre d'arme, Hugues s'approcha doucement mais celle-ci fut surprise de les voir et s'enfuit. La course poursuite semblait s'éterniser aucun de fuyard ni des poursuivant semblé montrer des signes de fatigue. Finalement une lanterne apparut plus loin, croyant être proche de la sortie, le cavalier accéléra la cadence. A la faible lueur de la lanterne, il aperçut un crâne dégarnis suivi d'une cape sobre et marron. l'inconnue sembla escalader quelque chose et finit par disparaitre en ricanant. Hugues s'approcha et distingua une échelle, il monta sur les barreaux mais une fois en haut quelque chose semblait bloquer la sortie. Il frappa à grand coup mais rien ne semblait céder; Les deux soldats restèrent haletant suspendu à cette échelle ne sachant que dire. Après un long silence, une voix brisa ce moment de silence.

??? : Muahahahaha !! Vous pensiez pouvoir m'avoir ? Vous pensiez me vaincre ? Vous aviez tord, tout ce que vous gagnerez sera la mort, douce peine soldat !



Revenir en haut Aller en bas
Knoll Albane
Roi de Begnion
Roi de Begnion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2714
Age : 26
Château : Roi de Begnion
Niveau : 20
Grade : Roi-Guerrier
Date d'inscription : 18/07/2007

Feuille de personnage
Experience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !   Mer 17 Nov 2010 - 22:49

Knoll avait parcouru la totalité du tunnel, sans trace de l'homme. Comme promit, il attendit Hugues et Joanna à l'extérieur. Il attendit une bonne dizaine de minutes avant qu'un son provienne du tunnel. Mais ce n'était pas la voix de Hugues, et encore moi celle de Joanna... quoi qu'il ne l,ait jamais vraiment entendu parlé. C'était plus un ricanement, des plus abjecte. Puis, un homme qu'il croyait penché sorti du tunnel et referma la petite trappe. Puis, après quelques seconde d'examination, se rendit compte qu'il était bel et bien penché, mais pas par choix: une énorme bosse dominait son dos.

- Muahahahaha !! Vous pensiez pouvoir m'avoir ? Vous pensiez me vaincre ? Vous aviez tord, tout ce que vous gagnerez sera la mort, douce peine soldat !

Puis, l'homme sortit du boisé.

- Que dis-tu, Igor?

- Personne, maître, je me parlais à moi même.

- Imbécile de bossu. As-tu enfermer le Roi à l'intérieur?

- Oui, maître...,dit-il, le regard fuyant.

- Qu'y a-t-il? De quoi à tu si peur? N'as-tu pas enfermer le Roi comme je te l'ai ordonner?

- Si, Sir... en fait non. Le Roi m'a devancé, et est entré avant moi, j'en ai bien peur. À l'intérieur du tunnel, ce n,est que ses acolytes.

- Damnation!! Nous devons le retrouver, sinon nous sommes fichu!

L'homme se mit à courir vers les bois, tentant désespérément de retrouver Knoll. Igor le suivit du mieux qu'il put. Knoll attendit qu'il soit disparu pour sortir de sa cachette.

- Le Talisman existe donc vraiment. Malheureusement, nous ne sommes pas les seuls.

De nouveau bruits vinrent du tunnel. Mais cet fois-ci, il les reconnus: c'était Hugues et Joanna qui frappait sur la trappe pour qu'on l'ouvre. Knoll leur ouvrit avec plaisir,puis ils sortirent. Knoll leur résuma la discussion qui avait eu lieu plutôt.

_________________


"Si tu veux la puissance pour contrôler tes ennemis, prends ton épée et tranche-les."
-Kenpachi Zaraki
"Je suis Knoll Albane, et je vais vous écrasez."
-Knoll Albane
"Cette chaine de tragédie succombera à la force de mes lames!!"
-Knoll Albane
Revenir en haut Aller en bas
Hugues

avatar

Masculin
Nombre de messages : 887
Age : 24
Château : Le chateau des mangeurs d'ours : Santaruz
Niveau : 15
Grade : Commandant de la garde royale de Santaruz
Date d'inscription : 04/07/2009

Feuille de personnage
Experience:
5/12  (5/12)

MessageSujet: Re: L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !   Jeu 16 Déc 2010 - 16:28

Le capitaine souriait même si ces inconnues avaient été la cause d'atrocité, il renforcer l'hypothèse démontrant que le médaillon existe bel et bien. Après s'être convaincu que l'objet qu'il désire est réel, il réagit presque instinctivement.

Hugues : Nous devons les retrouver et les interroger !


En en prêtant attention à la réaction de ceux qui l'entoure, l'officier de Santaruz court dans la direction indiqué par le roi de Begnion. Dans sa course, il retire son gantelet de sa main pose deux doigts dans sa bouche et siffle. Après cette action, il remet son gantelet et scrute les horizons en tournant la tête de droite à gauche. Le bruit de plusieurs sabots contre le sol vient répondre à son appel, son étalon bai arrive en hennissant. Ils s'arrêtèrent et l'homme monte sur sa monture. Une fois une certaine distance atteinte, il découvre les deux prétendu criminels. Hugues dégaine son épée pour les neutraliser mais leur discution le stoppe net.

??? : Igor, laissons tomber maintenant que nous avons brûlés les preuves il ne reste plus qu'eux et nous au courant de ce mystère. Il ne nous reste plus qu'à les précéder.

Son valet lui obéit et les deux inconnus partirent. Le cavalier, silencieux suivi ses "guides", il fut rejoint par son maitre d'arme et sa subordonnée plus tard. Leur filature se poursuivit jusqu'à un port du royaume, le bossu avait ensuite chercher un moyen de prendre la mer tandis que le chef réserver une chambre dans une auberge.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'énigme du médaillon : La charge du devoir et de la mort !
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Charge des Mûmakils!
» une énigme
» Quatrième Chapitre; Acte Final; Partie Un; Le pachyderme charge les fauves
» «Je suis en charge de ce que je ressens et aujourd’hui, je choisis d’être heureuse»
» Énigme des Caves d'Or

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem en Force :: Chateaux :: Begnion-
Sauter vers: